Simon Oeriu / Un Déluge infini

J’ai rencontré Simon lors du dernier festival Octogônes (jeux de rôles et fantasy) de Lyon en automne dernier. Voisins à la table de dédicace, nous avons vite sympathisé : tous les deux juristes et passionnés de ‘zique. Nous sommes partis avec nos ouvrages respectifs. Le livre de Simon vient de remporter un prix (meilleur roman de Fantasy 2011 décerné par le Forum de littérature fantastique) et c’est tout à fait mérité car son bouquin, une somptueuse saga (536 pages) montre à la fois une puissance d’imagination, une richesse d’émotions et un style fluide. Fortement recommandé.

Résumé (quatrième de couverture)

Sept couleurs, sept élus, sept armes. Apparues avec les chimères, elles seront le moyen de leur destruction pour sauver l’équilibre du monde. Arrivée au terme de son destin, l’humanité doit faire face au Déluge qui doit noyer la haine, l’indifférence et la guerre. Mais quelques cœurs purs ont encore le rêve d’une nouvelle utopie et d’une éternelle liberté.
Les paroles et les rêves se heurtent au mur de la réalité et de la mort. Face à la disparition des valeurs et du monde, les héros n’ont d’autres armes que leur cœur pour que la vie coule encore en ce monde. Fasciné par la mythologie et les mangas, Simon Oeriu manie avec brio la légende et l’épée, et construit son récit comme un rêve où la vie est un “Déluge infini” d’amour, de liens fraternels et de rires, mais aussi de larmes.

(28,50 €  –  536 pages)

Contact

Comments are closed.