Céline Thibaut / Les Portes de l’oubli

J’ai renconté en juin chez des amis communs cette jeune auteur(e) et j’ai acheté ce petit bouquin. Je viens de le finir et j’avoue avoir été fasciné par l’imagination de Céline, son sens des dialogues et la profondeur de ses personnages. Si vous êtes amateur de l’univers gothique ou vampire, si vous aimez Nightwish, cette novella (à mi chemin entre la nouvelle et le roman) est pour vous !  A soutenir absolument : c’est un livre fabriqué à la maison (ceci explique d’ailleurs quelques problèmes de maquette et d’orthographe mais qui ne nuisent en rien à la qualité de l’histoire !).

Résumé (quatrième de couverture) :

La mort nous laisserait-elle une seconde chance… ?
Plus d’une année a passée quand Selen, une jeune femme de 26 ans émerge d’un coma profond.
Malgré l’aide de Julie et Alyne, ses deux plus proches amies, son retour à la vie ne s’effectue pas sans heurt.
Après une courte période d’amnésie, la jeune femme ne parvient pas à reprendre pied dans l’existence qui était la sienne. C’est alors qu’un monde mystérieux s’ouvre à elle.
Régulièrement, un homme étrange et ténébreux lui apparaît depuis son réveil.
D’où viennent ces blessures quand elle sort du sommeil au petit matin ?
D’autant plus que de terribles meurtres sont commis dans la ville ces nuits là…

 

(8 euros – 140 pages)

Contact

Comments are closed.