Silver Hunter / Musiciens

3:24 am October 24th, 2015

unspecifi3ed

Nouveau clip vidéo du duo franco-britannique à partager sans modération ! L’album correspondant vient de sortir ! Il est disponible chez Musea, Quadrifonic et Acid Dragon.

Philippe Arnaud / Auteur

3:13 pm October 23rd, 2015

C’est un passionné de rock progressif (il collabore notamment à Muséa). Mais c’est aussi un auteur de livres pour la jeunesse. La sorcitresse vient de sortir. Son univers fantastique, l’amour des mots (notamment valises) et des calembours, les héros (des mômes) et l’univers enseignant font de ce livre, en plus de son cousinage certain avec les aventures de Mme Martin, de Pierre, Paul & Jack, un petit bijou. Disponible ici

couv-sorcitresse-620x930

Tim Hunter / Musicien

4:19 am October 17th, 2015

CC_6_Track_CD_1_Front_small

Tim est un passionné de rock progressif. Il collabore à Acid Dragon, a animé une émission de radio, a organisé un festival près de York (GB). Mais c’est surtout un musicien prolifique auteur de plusieurs albums et cofondateur du duo Silver Hunter. Il vient de sortir un mini album, un opéra rock à la gloire du capitaine Cook. Son site est ici.

Phil Jackson / Chroniqueur & musicien

11:54 am October 16th, 2015

Phil est un très proche collaborateur d’Acid Dragon qui vit en Écosse. Il est également musicien au sein de Paradox One. Il a produit plusieurs disques proches de Gong, Steve Hillage… Fortement recommandés bien sûr ! Nouvel album disponible ici !

a3378898739_16

Eric Courtial / Auteur de polars

11:16 am October 16th, 2015

Un ami auteur lyonnais d’un polar situé à… Lyon. “Tunnel”, c’est l’histoire d’un braquage qui se passe près du tunnel de la Croix Rousse. A lire (paru aux éditions du Caïman) !

essai-couv-3

Interview sur la TV puces du canal et lecture d’une nouvelle au festival de Saillans

11:09 am October 16th, 2015
  • Une interview :

  • et une lecture !

 

 

Interview par Andrée la papivore

4:38 am September 1st, 2015

Une petite interview de votre humble serviteur par une chroniqueuse dévoreuse de polars.

Voici le lien

Merci Andrée !

 

Hélène Havlik / Aquarelliste & “globe-croqueuse”

8:31 am August 31st, 2015

Rencontrée lors des Nocturnes Littéraires cet été 2015, j’ai été séduit par cette jeune femme “multi-cartes” et pétillante. Aquarelliste sensible et talentueuse, elle a publié un superbe livre de croquis de ses voyages à travers les capitales d’Europe (“Impressions d’Europe, regards d’artiste”). Elle est aussi commissaire d’expositions à Cassis (“Eclectik”). Enfin c’est une “globe-croqueuse”, qui a parcouru la Russie et la Chine et vient de publier ses carnets de voyage (“Trois mois de silence”) que j’ai bien sûr… dévorés à pleines dents cet été !

 

photo_profil

Son site ici

Nick Gardel / Nevermore

3:24 am March 2nd, 2015

Nevermore

Peter Raven, est un jeune homme franco-britannique, au look et à l’attitude un peu gothiques mais passionné de rock progressif. Il a un vieil ami, un bouquiniste, Lucien. Il l’aide dans son job. Mais Lucien a une faiblesse, les ‘cougars’. Quand ils vont estimer la collection d’une veuve, une des conquêtes de Lucien, ils découvrent un cadavre dans le jardin. Le premier d’une longue série. Une histoire typique de meurtres dans la France profonde…

Polar et rock progressif, tout un programme ! Les personnages sont intéressants d’un point de vue psychologique, le style est alerte et le suspense intense. Fortement recommandé pour l’histoire et bien sûr l’ambiance sonore. (R. R.)

(Friends only—300 pages – Nicolas Juan, 14 rue Henri Lebert, 68000 Colmar –France – 16 € port inclus)

 

Son site

 

La Clé de Saint-Georges

5:37 am July 2nd, 2013

Saint-GeorgesreduitIl vient de sortir !!!

La voilà de retour, Élisabeth Martin, cette jeune institutrice à la retraite un peu vieille France, héroïne du premier tome, « Le meurtre de Mrs Killworth » ! Toujours accompagnée de ses petits protégés, Pierre, Paul et Jack, la voilà qui se lance dans de nouvelles aventures en Espagne, en Irlande, en Écosse, à Québec,  à Jersey et Prague…

“Thierry Sportouche nous régale d’un nouveau recueil de nouvelles policières marquées au sceau de cet humour à la Agatha Christie assaisonné d’une pincée de fantastique à la Conan Doyle qui est sa marque de fabrique.” (Claude Rivière – La Provence)

Nouvelles policières – 90 pp – Editions Acid Dragon – 8 euros

Extrait :

Le vol se passe sans souci. Arrivés à Paris-Charles-De-Gaulle, nos amis se dirigent vers le RER en empruntant un labyrinthe d’escalators quand tout à coup Elisabeth s’écrie :
« Mon portefeuille, on a volé mon portefeuille ! »
Les trois mômes restent interdits. Ils ont croisé peu de monde et personne ne les a bousculés.
En quelques minutes, l’institutrice se retrouve dans le poste de la police de l’air et des frontières de l’aéroport, la fameuse PAF.
Les enfants pouffent de rire.
« S’il vous plait, ce n’est pas le moment !
– Bonjour, Madame, que puis-je pour vous ? s’enquiert un policier en civil.
– C’est pour déclarer un vol.
– Que vous a-t-on dérobé ? demande, compréhensif, le gardien de la paix.
– Mon portefeuille.
– Où était-il ?
– Dans mon sac… Je ne comprends pas, il était bien fermé et je n’ai rien senti.
– Ce sont des artistes, Madame, des artistes ! Que contenait-il ?
– Il y avait ma carte d’identité.
L’agent tape consciencieusement :
– Une CNI. Des espèces ?
– 10 livres. Oui, nous revenons d’Angleterre.
– Dix livres en numéraire.
– C’est tout M’dame ? demande interloqué Pierre. Et le reste de l’argent ?
A ce moment, la professeure des écoles dégrafe lentement son chemisier, devant les yeux surpris de l’officier.
– Voyez, Monsieur le commissaire…
– Inspecteur, Madame, inspecteur, bredouille-t-il, gêné.
– Tout est dans le « soutif » comme on dit maintenant.
Elisabeth montre son soutien-gorge en dentelle blanche. Avant que le policier ne puisse protester, elle ouvre d’un geste précis une petite poche dissimulée sur le coté en faisant glisser une fermeture Eclair. Elle en sort une liasse d’euros et sa carte bancaire.
– C’est le mystère du soutien-Georges, fait-elle malicieusement.
Lilette et ses petits compagnons échangent un regard complice et éclatent de rire. Elle se réajuste.
– D’autres moyens de paiement ? poursuit l’inspecteur, les yeux rivés à son ordinateur
– Juste un chèque vierge.
– Un chèque vierge ?
– Oui, en blanc au cas où…
– Hum, Madame, si je peux me permettre, c’est fortement déconseillé. Il va falloir faire opposition. Vous avez son numéro ?
– Non, mais il n’y a aucun danger.
– Je ne comprends pas…
– J’ai écrit en gros sur le chèque « bien profond ».
Cette fois-ci les deux adultes se regardent et pouffent de rire.
– Malgré la vidéosurveillance mise en place dans l’aéroport, il y a peu d’espoir que l’on retrouve votre portefeuille, Madame, commente après un temps l’officier.
– Pas très grave, et ce rire vaut bien 10 livres !
– Effectivement. Voici une copie de votre dépôt de plainte. Passez malgré tout une bonne soirée ! »
Le policier serre la main de la retraitée et de ses petits compagnons. Ces derniers reprennent le cours de leur voyage jusqu’à la prochaine aventure.